Normes et engagements internationaux

Le programme de la Représentante spéciale repose sur cinq priorités stratégiques : 1) le renforcement du droit fondamental des enfants à être protégés contre la violence, par l’adoption de nouvelles normes, notamment le troisième Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant établissant une procédure de présentation de communications, la Convention de 2011 sur les travailleuses et travailleurs domestiques (no 189) de l’Organisation internationale du Travail et les Stratégies et mesures concrètes types des Nations Unies relatives à l’élimination de la violence à l’encontre des enfants dans le contexte de la prévention du crime et de la justice pénale ; et de mesures en faveur de la ratification universelle des protocoles facultatifs à la Convention relative aux droits de l’enfant, dont le lancement en 2010 d’une campagne mondiale avec les partenaires des Nations Unies ; 2) une plus grande sensibilisation et la consolidation des connaissances, notamment par les missions sur le terrain, des consultations d’experts et l’élaboration de rapports thématiques sur les principaux sujets de préoccupation ; 3) le renforcement des partenariats au sein et en dehors du système des Nations Unies ; 4) l’institutionnalisation de la coopération avec les organisations et les institutions régionales ; 5) la promotion et le suivi des progrès accomplis en vue de renforcer la protection des enfants et éliminer toutes les formes de violence, notamment en élaborant et en mettant en œuvre une politique nationale sur la violence contre les enfants, en adoptant et en appliquant des lois interdisant toutes les formes de violence et garantissant la protection des enfants, et en compilant des données et des études.

État de la ratification

Convention relative aux droits de l’enfant : 196 États parties
Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant l’implication d’enfants dans les conflits armés: 167 États parties
Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant, concernant la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants : 174 États parties
Protocole facultatif à la Convention relative aux droits de l’enfant établissant une procédure de présentation de communications: 39 États parties
Protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants : 173 États parties
Convention de l’Organisation internationale du Travail concernant l’interdiction des pires formes de travail des enfants et l’action immédiate en vue de leur élimination : 181 États parties
Convention de l’Organisation internationale du Travail sur les travailleuses et travailleurs domestiques: 25 États parties