Grande priorités

En 2020, la Représentante spéciale du Secrétaire général a défini des objectifs stratégiques pour tenir la promesse de protéger les enfants contre la violence, sans laisser aucun enfant de côté.

La protection des enfants contre la violence est inscrite au cœur de la Convention relative aux droits de l’enfant et il s’agit d’une obligation incombant aux États Membres. Alors que la « Décennie d’action pour la réalisation des objectifs de développement durable d’ici à 2030 » commence, les communautés du monde entier s’unissent pour intensifier l’action aux fins des objectifs. La réalisation des objectifs de développement durable contribuera à réduire le risque de violence dans la vie des enfants et à apporter des réponses efficaces aux victimes. Dans le même temps, si les cibles liées à la violence contre les enfants – en particulier la cible 16.2 – ne sont pas atteintes, les progrès sociaux et économiques s’en ressentiront dans l’ensemble du Programme de développement durable à l’horizon 2030.

La célébration du 75e anniversaire de l’Organisation des Nations Unies en 2020 offre une occasion unique de donner un nouvel élan à l’action pour la réalisation du droit de chaque enfant de vivre à l’abri de la violence. La communauté internationale doit veiller à ce que les enfants soient au centre de ces discussions et participent activement aux décisions qui façonnent leur monde.

Notre stratégie pour 2020

Notre vision: tous les enfants vivent à l’abri de la violence
Notre mission : promouvoir, à l’échelle mondiale, à haut niveau et de façon indépendante, le droit de tous les enfants de vivre à l’abri de la violence.

Nos priorités:
1. Accélérer l’action pour atteindre la cible 16.2 des objectifs de développement durable et les objectifs connexes ;
2. Veiller à ce qu’il soit tenu compte de toutes les formes de violence dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 ;
3. Faire mieux entendre la voix des enfants.

Accélérer l’action pour atteindre la cible 16.2 des objectifs de développement durable et les objectifs connexes

Les 17 objectifs de développement durable ont tous une incidence sur la vie des enfants, d’une manière ou d’une autre, tandis que les facteurs de la violence contre les enfants se retrouvent partout, dans les sphères politique, économique, sociale et culturelle.

Le Bureau de la Représentante spéciale du Secrétaire général a établi une note de synthèse pour aider les États Membres à préparer leur examen national volontaire (ENV), mettant en lumière les liens étroits qui existent entre les objectifs de développement durable et l’élimination de la violence contre les enfants. Les États Membres y sont encouragés à se servir des examens nationaux volontaires pour présenter les pratiques et les initiatives prometteuses qui montrent que la violence contre les enfants est évitable.

 

Le bureau a examiné les ENV présentées lors du Forum politique de haut niveau en 2020, il était encourageant de voir que les États membres reconnaissent de plus en plus que mettre fin à la violence à l'égard des enfants est essentiel pour progresser dans les ODD.

Afin de soutenir davantage les États membres dans la préparation de leurs prochains rapports VNR, le bureau de la Representante spéciale a préparé un document supplémentaire qui donne un aperçu des VNR présentés ainsi que des réflexions importantes sur les rapports, y compris des exemples illustrant comment les États membres intègrent la fin de la violence contre les enfants dans leur processus de développement national.

Le Programme de développement durable à l’horizon 2030 comporte des cibles clés visant à mettre fin aux différentes formes de violence à l’encontre des enfants, ainsi que des cibles visant à lutter contre les facteurs de violence contre les enfants. La pauvreté, l’inégalité entre les genres, les changements climatiques et les catastrophes naturelles, ainsi que la discrimination sociale rendent les enfants plus vulnérables à diverses formes de violence, dont la traite des êtres humains.

Programme d’action en réponse à la COVID-19

Suite à la note de synthèse du Secrétaire général sur l’impact de la COVID-19 sur les enfants, le Groupe de travail interinstitutions sur la violence contre les enfants a élaboré un programme d’action qui repose sur les différents mandats des entités concernées et fournit un cadre d’action multisectoriel et axé sur les droits de l’enfant.

Le programme requiert une forte mobilisation des pouvoirs publics, des donateurs bilatéraux et multilatéraux, de la société civile et du secteur privé pour :

• préserver les services de protection sociale, de santé, d’éducation et de protection des enfants ;
• faire en sorte que les enfants soient dûment protégés et qu’ils aient la possibilité de s’épanouir et de réaliser pleinement leur potentiel lorsque cette crise sera terminée ;
• atteindre les objectifs et les cibles du programme de développement durable.